Gin Ichimaru était autrefois le capitaine de la 3e division du Gotei 13. Il a ensuite quitté la Soul Society avec Sōsuke Aizen et Kaname Tōsen. Son lieutenant était Izuru Kira. Après la chute d’Aizen, contrairement à son ancien chef, Gin était considéré comme quelqu’un qui comprenait le sens profond du combat.

Il a décidé de rejoindre l’équipe Yukara, qui participait au prochain tournoi de l’enfer, mais il est parti pour accepter un poste avec ses anciens camarades du Gotei 13 après la défaite de son équipe dans le tournoi. Il est maintenant le capitaine de la 9e division.

gin ichimaru 1
PRÉSENTATION

Gin porte des vêtements assez communs et ne porte pas de pièces uniques. Cependant, son apparence générale n’est pas normale. Il garde constamment les yeux rétrécis en fentes, ce qui lui vaut le surnom de « face de renard », et il les ouvre rarement. Malgré son apparence de personne âgée de plus de 20 ans, il est exceptionnellement mince et grand, avec des traits très aigus qui lui donnent une apparence squelettique. Il a des cheveux argentés inhabituels avec une teinte violette dans l’anime (son nom fait référence à la couleur de ses cheveux ; gin [銀] est l’abréviation japonaise de « argent »). Il affiche constamment un large sourire moqueur sur son visage, qu’il n’efface que rarement lorsqu’il est agacé, surpris, confus ou triste.

Dans Hueco Mundo, sa tenue, tout comme celle d’Aizen et de Tōsen, a été modifiée depuis leur départ de la Soul Society. Il porte maintenant une longue robe blanche par-dessus son hakama Shinigami habituel. La poignée de son Zanpakutō est visible et dépasse de sous la robe jusqu’à la taille. Plus tard, Gin est vu portant un hakama blanc comme les Arrancars, au lieu des hakamas noirs qu’il portait précédemment. Sa robe est ouverte en un étroit « V » jusqu’à la taille, fermée en dessous des hanches, puis ouverte à nouveau jusqu’à l’ourlet, qui atteint environ mi-mollet. Les manches de sa robe ont une forme de cloche dans lesquelles il cache ses mains, à la manière des manches de kimono. La doublure de la robe et les bords semblent être noirs. Il est probable qu’il porte également des tabis noirs avec des warajis blancs, d’après d’autres exemples. Son Zanpakutō n’est pas visible avec cette tenue.

Lorsqu’il participe au tournoi de l’enfer, la tenue de Gin ne change pas beaucoup. La couleur de ses yeux reste la même, mais sa peau est sensiblement plus pâle par rapport à son passage avec Aizen. Gin a l’habitude de cacher son visage derrière un masque de renard, sans doute sans arrière-pensée particulière. En hommage à Rangiku Matsumoto, il a l’habitude de porter son Zanpakutō sur sa hanche arrière.

Lorsqu’il rejoint le Gotei 13 en tant que capitaine de la neuvième division, sa tenue se transforme en un mélange de sa tenue d’Arrancar et de la tenue standard des capitaines. Gin porte maintenant un uniforme de capitaine personnalisé qui s’ouvre en un étroit « V » jusqu’à la taille, se ferme sous les hanches, puis s’ouvre à nouveau à l’ourlet, qui tombe environ à mi-mollet, similaire à sa tenue d’Arrancar d’origine. Son nouvel uniforme conserve les manches en forme de cloche, et la partie intérieure et la doublure de son uniforme sont de couleur marron.

gin ichimaru 3
PERSONNALITÉ

Gin est l’un des Shinigami les plus énigmatiques de la série, en raison de son sourire presque constant et de ses yeux fendus, associés à son utilisation intensive du sarcasme et de la politesse moqueuse, ce qui rend très difficile de déchiffrer ses pensées. Son comportement et son apparence troublants sont perçus par beaucoup, et rares sont ceux qui étaient disposés à lui accorder leur confiance avant même qu’il ne soit révélé comme traître. Gin semble être pleinement conscient de l’impact qu’il a sur les autres, et on l’a vu plus d’une fois jouer avec leurs émotions pour son propre amusement. Rukia Kuchiki et Wonderweiss Margera ont toutes deux montré qu’elles avaient plutôt peur de lui, Rukia décrivant la sensation d’être étranglée par des serpents chaque fois qu’il parlait, même s’il ne lui adressait pas directement la parole. Il a déclaré à Sōsuke Aizen qu’il était « aussi insensible et froid qu’un serpent », une affirmation qui a été prouvée à la fois lorsqu’il a attaqué Rangiku Matsumoto, une personne qui était considérée comme étant très proche de Gin, et lorsqu’il a trahi soudainement Aizen. Dans l’anime, Gin parle avec un dialecte distinct de Kyoto, qui est poli mais indirect. Sa voix doublée en anglais est également formelle et polie, mais avec un ton plutôt moqueur et taquin.

Depuis son enfance, les kakis séchés sont son plat préféré. Gin a planté et cultivé de nombreux kakis autour des bureaux de la 3e division, et il prépare lui-même les kakis séchés qu’il distribue ensuite aux autres divisions. Une fois, il s’est retrouvé à manger une patate douce séchée en pensant que c’était un kaki séché, et il a détesté ça. Lorsqu’il a du temps libre, le capitaine Ichimaru se promène dans Seireitei. Bien que son passe-temps soit l’observation des gens, il semble être en quête d’opportunités pour jouer des tours à une pauvre victime. Les membres de la 3e division sont tout à fait différents et apprécient ce genre de taquineries. Il possède également une incroyable habileté à enfiler des aiguilles.

HISTOIRE
ENFANCE

Alors qu’il vivait à Rukongai dans son enfance, Gin a découvert Rangiku Matsumoto, elle-même enfant, effondrée par terre. Il lui a offert un kaki séché, qu’il avait sur lui à l’époque, en lui disant que si elle pouvait s’effondrer de faim, cela signifiait qu’elle avait de l’énergie spirituelle. Elle a reconnu qu’il devait également avoir de l’énergie spirituelle, et Gin s’est présenté. C’est ainsi que l’amour commun de Gin et Rangiku pour les kakis séchés a commencé ce jour-là. Plus tard, il a été révélé que ce jour-là, Gin avait également vu trois Shinigami quitter la zone où se trouvait Rangiku. Après leur rencontre, Gin et Rangiku ont commencé à vivre ensemble, et c’est pendant leur séjour que Gin a demandé à Rangiku quand était son anniversaire. Elle a répondu qu’elle ne le savait pas, car elle n’avait jamais vraiment compté les jours avant de le rencontrer. Gin lui a alors dit que, à partir de ce moment, le jour de leur rencontre serait considéré comme son anniversaire.

gin ichimaru 2

Quelques temps plus tard, Gin a occupé le poste de lieutenant de la 5e division sous les ordres du capitaine Sōsuke Aizen. Ensemble, Aizen et Gin ont sauvé les jeunes recrues de l’Académie Shinigami – Momo Hinamori, Izuru Kira et Renji Abarai – d’un groupe d’énormes Hollows alors qu’ils étaient en mission sur le terrain. Plus tard, Kira deviendra le lieutenant de la 3e division sous Gin.

TRAHISON AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ DES ÂMES

Après qu’Ichigo Kurosaki ait vaincu Jidanbō Ikkanzaka, le gardien de la porte, dans sa quête pour sauver Rukia Kuchiki, la porte s’ouvre pour donner accès à Ichigo et ses compagnons à la partie intérieure de la Soul Society. C’est là qu’ils découvrent Gin Ichimaru les attendant de l’autre côté. Gin fait semblant de les empêcher d’entrer, en mettant juste assez d’efforts pour les arrêter, au lieu de les tuer comme il aurait dû le faire.

Plus tard, une réunion des treize capitaines de division est organisée pour que Gin puisse expliquer ses actions suspectes. Étant l’un des treize capitaines, Gin aurait pu facilement éliminer ses adversaires. Cependant, il reconnaît simplement avoir commis une erreur.

Après la fin de la réunion, le capitaine de la 10e division, Tōshirō Hitsugaya, surprend un échange de lettres entre le capitaine de la 5e division, Sōsuke Aizen, et Gin, qui renforce ses soupçons concernant les agissements de Gin ; l’échange laisse entendre que Gin a l’intention de tuer Aizen.

Par conséquent, Tōshirō met plus tard en garde le lieutenant d’Aizen, Momo Hinamori, en lui disant que la vie d’Aizen pourrait être en danger à cause de Gin, et que le lieutenant de Gin, Izuru Kira, qui est proche d’elle, pourrait aussi être impliqué. Le lendemain, Momo découvre le corps empalé d’Aizen et soupçonne immédiatement Gin d’être le meurtrier ; son apparition sur les lieux du crime peu de temps après et son attitude insouciante malgré la gravité de la situation ne font que renforcer ses soupçons. Momo, prise de colère, tente d’attaquer Gin, mais elle est stoppée par Izuru. Submergée par sa rage, Hinamori libère son Zanpakutō et déclenche une explosion d’énergie en direction de Gin, qui réussit à l’éviter. Kira libère également son Zanpakutō pour essayer de l’arrêter, mais tous deux sont interceptés par Hitsugaya. Après leur capture, Tōshirō remarque que Gin avait l’intention de tuer Momo. Gin le nie calmement, tandis que Tōshirō le menace de le tuer si Momo versait une seule goutte de sang pour lui.

Après avoir libéré Izuru de sa cellule, Tōshirō devient suspicieux et confronte le lieutenant et le capitaine ensemble. Leur conversation est interrompue par l’intervention de Momo, qui accuse maintenant Tōshirō d’avoir assassiné Aizen et tente de le tuer. Elle serre si fort son épée que ses mains se mettent à saigner. Faisant suite à sa précédente menace, Tōshirō attaque alors Gin, libérant son Zanpakutō, et avertit Kira de s’éloigner (il suggère une distance d’au moins douze kilomètres). Pendant leur combat, Tōshirō parvient à immobiliser le bras gauche de Gin, ce qui le pousse à ouvrir les yeux et à perdre son sourire pour la première fois. Piégé par Tōshirō, Gin tente de tuer Momo pour créer une diversion, mais son attaque est bloquée par Rangiku Matsumoto, qui le menace de l’affronter s’il ne s’arrête pas. Gin se laisse aller et disparaît sans dire un mot. Rangiku se souvient que Gin a déjà disparu de cette manière par le passé, ce qui la laisse se demander ce qu’il prépare.

gin ichimaru 4

Plus tard, alors que Rukia est escortée vers son exécution, Gin fait une brève apparition sur le pont pour la taquiner, en lui donnant l’espoir qu’il pourrait arrêter l’exécution si elle le lui demande. Cependant, il avoue ensuite avoir menti, brisant ainsi la fragile tranquillité que Rukia avait réussi à trouver concernant son sort imminent et révélant sa cruauté sadique. C’est à ce moment-là que Rukia mentionne sa peur à son égard, renforçant ainsi les soupçons selon lesquels Gin aurait orchestré son exécution.

Lorsque Aizen se révèle être le véritable cerveau de toute la conspiration, Gin n’est plus qu’un subordonné et un pion. Alors qu’Aizen extrait le Hōgyoku du corps de Rukia, il ordonne à Gin de la tuer. Gin dégaine son Zanpakutō, mais Byakuya Kuchiki apparaît soudainement et sauve Rukia, prenant le coup à sa place. Aizen, Gin et Kaname Tōsen se retrouvent alors acculés par la plupart des autres lieutenants et capitaines. Gin est capturé par son amie Rangiku. Les trois parviennent à s’échapper vers Hueco Mundo grâce à l’aide du Menos Grande et sont désormais considérés comme des traîtres par la Soul Society. Avant de partir, Gin confie à Rangiku qu’il aurait aimé être retenu par elle un peu plus longtemps, exprimant des excuses envers elle (c’est un autre rare moment où on le voit sans son sourire).

BATAILLE DE LA VILLE DE KARAKURA

Après l’apparition d’Isshin Kurosaki et son bref départ avec Ichigo Kurosaki, Aizen interroge Gin sur la raison pour laquelle il s’est contenté d’observer les combats sans intervenir. Gin répond en expliquant qu’il n’a pas vu d’ouverture et qu’il ne pense pas qu’Aizen avait besoin d’aide. Pendant cette brève conversation, Ichigo apparaît derrière Gin et l’attaque, mais son attaque est bloquée. Gin mentionne alors que cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas combattu ensemble. Il demande à Ichigo s’il se souvient de la fois où il lui a coupé le bras, racontant comment un Ichigo en colère s’était précipité sur lui, ajoutant qu’il le trouvait intéressant à l’époque. Cependant, Ichigo affirme ne pas s’en souvenir.

Lorsque Gin lui demande s’il essaie de le provoquer, Ichigo explique qu’il ne parle pas de l’épée de Gin, mais plutôt de son cœur. Ichigo partage ensuite sa philosophie du combat, expliquant qu’en général, il peut percevoir un peu les pensées de son adversaire en croisant le fer avec lui, comme sa détermination et son attitude envers lui. Gin se moque de cette poésie, mais Ichigo le repousse et poursuit son explication. Il affirme que Gin ne lui a rien montré lors de leur dernier combat, que Gin ne lui a accordé aucune attention, bien qu’il ne sache pas ce qui avait captivé son intérêt. Gin déclare qu’il pensait qu’Ichigo était un enfant intéressant, mais maintenant il le trouve tout simplement effrayant. Il admet également qu’il commence à comprendre pourquoi Aizen s’intéresse à Ichigo.

Gin en vient alors à parler de son Zanpakutō, demandant à Ichigo s’il sait jusqu’où il peut s’étendre. Ichigo répond qu’il ne le sait pas, ce à quoi Gin révèle que sa portée est de 100 fois sa longueur. Il se rappelle qu’on l’appelait Hyapponzashi (百本差し, Hundred-span) quand il était enfant. Ichigo manifeste son désintérêt pour cette conversation, alors Gin lui demande jusqu’où son Bankai peut s’étendre. Ichigo déclare qu’il n’est pas là pour jouer à un jeu de devinettes. Déçu, Gin révèle que son Bankai peut s’étendre sur 13 km. Il dit que simplement donner le chiffre ne permet pas de comprendre la portée réelle, puis il annonce à Ichigo que cette fois-ci, ce ne sera pas facile pour lui, et il libère son Bankai, Kamishini no Yari. En un instant, plusieurs bâtiments autour d’eux sont tranchés en deux et commencent à s’effondrer. Il lance la lame en direction d’Ichigo, mais ce dernier la bloque facilement. Gin est quelque peu surpris par cette situation, alors Ichigo demande pourquoi il serait impossible qu’un Bankai puisse être arrêté par un autre Bankai. Ichigo écarte la lame de Gin et lance un Getsuga Tenshō, surprenant encore une fois Gin qui est directement touché par l’explosion. Lorsque la fumée se dissipe, Gin est légèrement blessé et remarque une fois de plus à quel point Ichigo est effrayant pour un enfant.

gin ichimaru 5

Gin projette son Zanpakutō et tranche un autre bâtiment en deux, le faisant basculer et s’écraser sur le sol. Il fait remarquer à Ichigo que s’il ne l’élimine pas rapidement, les choses pourraient devenir dangereuses. Rétractant son Zanpakutō à sa longueur normale, Gin surprend Ichigo. Il souligne alors que, maintenant que son Bankai a été arrêté, ils devront se battre « à l’ancienne ». Utilisant Shunpo pour se déplacer dans les airs, Gin attaque Ichigo sans relâche. Il complimente la lame d’Ichigo, reconnaissant que même en position offensive, il sent sa propre lame près de se briser. Le combat se poursuit, et Gin utilise Shunpo pour s’éloigner, puis libère à nouveau son Bankai, surprenant Ichigo en lui infligeant une entaille à l’épaule gauche. Gin se prépare à l’attaquer à nouveau, mais Ichigo l’évite de justesse, causant une destruction dans le sol à proximité. Ichigo s’approche et contrecarre Gin avant qu’il ne puisse effectuer une autre attaque.

Gin rétracte à nouveau sa lame et se dirige vers le toit d’un bâtiment voisin. Ichigo lui dit alors que ce qui est le plus effrayant dans son Bankai n’est pas sa longueur ou son pouvoir destructeur, mais sa vitesse de contraction. Il explique que Gin aurait eu l’avantage s’il ne lui avait rien dit à ce sujet, car cela aurait fait oublier à Ichigo la rapidité de son Bankai. Ichigo demande à Gin s’il se trompe, et celui-ci répond que non. Gin réalise que Ichigo est effrayant pour avoir si rapidement compris la situation et estime qu’il pourrait aller loin. Il affirme alors que cela explique pourquoi Kamishini no Yari s’étend et se contracte avec une telle vitesse. Gin enfonce son Zanpakutō sous son bras et frappe une fois dans ses mains pour illustrer son propos. Il révèle que sa lame est 500 fois plus rapide que cette vitesse. Gin remarque que Kamishini no Yari n’est pas le Zanpakutō avec la « longueur ultime », mais celui avec la « vitesse ultime ». Cependant, il affirme qu’Ichigo n’a aucune chance de remporter la victoire, même en connaissant ce fait.

Après avoir précipité Ichigo dans un bâtiment avec son Bankai, Gin le félicite d’avoir arrêté l’attaque, qualifiant cela de coup de chance. Pendant qu’Ichigo discute avec Isshin, Gin demande à Aizen s’il a interrompu son discours avec Isshin. Aizen répond qu’il a terminé son discours alors que le Hōgyoku commence à l’envelopper, et il est attaqué par surprise par Kisuke Urahara. On voit Gin observer la bataille entre Urahara et Aizen. Il continue à regarder Aizen émerger avec sa nouvelle forme. Tandis qu’Aizen continue de jouer avec son adversaire grâce à sa nouvelle puissance, Gin engage une conversation avec Ichigo, lui disant qu’il est inévitable que lui et ses alliés périssent. Voyant la détermination d’Ichigo à combattre faiblir, Gin exprime sa déception envers lui, le qualifiant d’enfant qui doit être écarté du combat.

Alors que la bataille entre Urahara et Aizen se déroule, Gin observe attentivement. Il est fasciné par la transformation d’Aizen et continue d’analyser la situation. Il réalise que la détermination d’Ichigo à se battre s’est affaiblie et qu’il ne pourra pas résister à la puissance d’Aizen. Gin en conclut que la seule issue inévitable est la défaite et la mort d’Ichigo et de ses alliés.

Dans cet état d’esprit, Gin se prépare à agir et à prendre des mesures pour éliminer Ichigo du combat. Il est prêt à agir selon les plans d’Aizen et à jouer son rôle dans cette bataille cruciale.

Gin déclenche alors l’attaque de son Bankai, le Butō, contre Ichigo, qui réagit en revêtant son masque de Hollow. Après l’assaut, Ichigo ressent un malaise et son masque se brise. Gin se moque une fois de plus de la détermination fragile d’Ichigo, soulignant qu’à l’époque où ils se croisaient dans la Soul Society, Ichigo était bien plus féroce qu’il ne l’est maintenant. N’accordant plus d’attention à Ichigo, Gin lui ordonne clairement de s’enfuir. Alors qu’Ichigo se retourne pour observer le combat d’Aizen, Gin remarque qu’Ichigo ne devrait pas détourner son regard alors qu’il est juste à côté de lui. Il lui dit qu’il n’est plus un guerrier, ni un Shinigami, ni un Hollow, ni même une personne. Gin demande à Ichigo s’il pense qu’il peut maintenant battre Aizen après avoir vaincu Isshin, Kisuke et Yoruichi. Il propose à Ichigo de se rendre, affirmant qu’il a perdu tout intérêt pour lui et qu’Aizen sera déçu de le voir dans cet état. Gin en vient à dire qu’Ichigo « connaît » le pouvoir d’Aizen et se prépare à l’achever avec son Zanpakutō, mais il est stoppé par Aizen. Lorsque Aizen demande à Gin ce qu’il fait, ce dernier répond simplement qu’il teste la force d’Ichigo. Aizen ordonne à Gin d’ouvrir un Senkaimon pour qu’ils puissent attaquer la vraie ville de Karakura dans la Soul Society. Alors que la transformation d’Aizen se termine, Gin remarque que sa période d’incubation est terminée et il ouvre le Senkaimon. Ils entrent tous deux dans le Senkaimon.

Une fois arrivés en périphérie de la ville de Karakura, Aizen fait remarquer à Gin que c’est probablement la dernière fois qu’ils verront à la fois la ville de Karakura et la Soul Society. Dans la vraie ville de Karakura, Gin aperçoit Tatsuki Arisawa en train d’aider à déplacer les amis d’Ichigo, que Aizen identifie comme des alliés d’Ichigo. Alors qu’ils s’approchent des amis d’Ichigo, Keigo prend la fuite. Aizen dit à Gin qu’il n’est pas nécessaire de le poursuivre et qu’ils vont commencer par s’occuper de Tatsuki. Cependant, avant qu’ils ne puissent agir, ils sont interrompus par Don Kanonji qui frappe Aizen au visage avec son attaque Kan’onball, puis prend sa pose caractéristique. Tant Gin que Tatsuki sont stupéfaits par les pitreries de Don. Alors que Kanonji s’apprête à charger Aizen, il est stoppé par Rangiku, qui leur annonce qu’elle est arrivée à temps.

Après que Rangiku ait forcé Kanonji à s’enfuir, Gin supplie Aizen de lui permettre de parler avec Rangiku ailleurs. Aizen lui dit de prendre son temps et assure à Gin qu’il ne le dérangera pas.

Le Gin demande à Rangiku pourquoi elle est là alors qu’elle peut à peine se tenir debout, et elle lui explique qu’elle a ouvert un Senkaimon dès que son Reiatsu a disparu. Gin lui fait remarquer qu’il ne lui a pas demandé comment elle est arrivée là, mais plutôt ce qu’elle compte faire. Rangiku répond que c’est grâce à lui qu’elle est là, et elle souhaite maintenant lui demander pourquoi il suit Aizen et pourquoi il a trahi Izuru Kira, qui avait une grande confiance en lui.

Gin reste silencieux pendant un moment, puis il admet qu’il a trahi Izuru Kira et la Soul Society. Il explique à Rangiku qu’il a été attiré par le charisme d’Aizen et par son ambition de créer un monde où personne ne serait blessé. Il admet qu’il a été séduit par les paroles d’Aizen, mais maintenant il se rend compte qu’il s’est trompé. Gin avoue qu’il est profondément désolé pour tout ce qu’il a fait et qu’il souhaite se racheter.

Rangiku, bouleversée, lui demande pourquoi il n’a rien dit à Izuru, qui était son ami proche. Gin répond avec tristesse qu’il voulait protéger Izuru en gardant le secret, mais qu’il regrette profondément de l’avoir blessé. Il exprime son chagrin d’avoir trahi la confiance de son ami et promet qu’il fera tout son possible pour réparer ses erreurs.

Rangiku, malgré sa colère et sa tristesse, comprend que Gin est sincère dans ses paroles. Elle lui demande ce qu’il compte faire maintenant. Gin affirme qu’il ne peut pas laisser Aizen continuer à nuire et qu’il doit l’arrêter. Il dit à Rangiku de prendre soin d’elle-même et de s’occuper de leurs camarades, tandis qu’il s’engage à mettre fin aux plans d’Aizen.

Rangiku, les larmes aux yeux, accepte les paroles de Gin et lui demande de rester en vie. Gin lui promet qu’il reviendra, quoi qu’il arrive. Ils se regardent un instant, puis Gin s’éloigne en direction de la confrontation finale avec Aizen.

Tandis qu’il se prépare à affronter Aizen, Gin est déterminé à faire amende honorable pour ses actes passés. Il sait que la route sera difficile, mais il est prêt à tout risquer pour protéger ceux qui lui sont chers et rétablir sa propre intégrité.

Gin lui demande sérieusement si c’est vraiment ce qu’elle lui demande et exige de savoir si c’est réellement la confiance de Kira en lui qui a été trahie. Il s’approche d’elle, pointant son Zanpakutō vers elle, et lui dit qu’elle est sur son chemin. Il saute ensuite du toit, laissant Rangiku allongée au sol, et retourne auprès d’Aizen. Ce dernier lui demande ce qui est arrivé à Matsumoto, à quoi Gin répond simplement qu’il l’a tuée. Aizen exprime sa surprise, pensant que Gin avait des sentiments pour elle, mais ce dernier affirme qu’il n’a aucun sentiment. Il rappelle à Aizen qu’il lui avait dit depuis longtemps qu’il était un serpent, et explique que ses actions sont similaires à celles d’un serpent.

Gin passe ensuite à côté d’Aizen pendant que les amis d’Ichigo s’enfuient, ce qui pousse Aizen à déclarer qu’il en a assez de ce jeu de chat et de souris. Gin lui demande alors ce qu’il compte faire d’eux. Aizen répond qu’il les tuera, puis accrochera leurs cadavres dans un endroit visible à l’extérieur de la ville, pour commencer à créer la Clé Royale. Gin commente que cela lui convient parfaitement, car c’est lui qui les tuera tous. Il place sa main sur la lame du Zanpakutō d’Aizen. Gin relève sa manche et libère Kamishini no Yari de sous son bras, empalant un Aizen surpris à travers la poitrine. Gin se tourne vers Aizen et lui révèle le seul moyen de s’échapper, Kyōka. Il explique que la capacité de Kyōka est de toucher la lame elle-même avant que l’Hypnose complète ne soit activée. Il se demande pourquoi il a fallu des décennies pour obtenir cette information d’Aizen. Gin déclare ensuite que même si aucun membre du Gotei 13 n’était au courant, ils avaient tous l’intention de tuer Aizen.

Alors que Gin retire son Zanpakutō, il admet que voir les autres essayer de le tuer lui a causé de l’anxiété, car il est le seul capable de tuer Aizen. Le sang s’écoulant de sa poitrine, Aizen saisit sa blessure et lui dit qu’il le savait depuis le début et l’a emmené avec lui pour voir comment il s’y prendrait pour mettre fin à sa vie. Mais il mentionne à quel point il serait déçu si cette attaque devait le tuer. Gin l’interrompt en disant qu’il n’avait jamais imaginé que cela arriverait. Il demande ensuite à Aizen de remarquer une entaille sur la lame de son Zanpakutō. Il pointe ensuite Aizen du doigt et déclare qu’il a placé la petite pièce manquante en lui. Aizen est confus, alors que Gin lui explique qu’il lui avait parlé de sa capacité de Bankai il y a longtemps, mais qu’il avait menti. Gin admet que sa Bankai ne dure pas aussi longtemps qu’il l’avait prétendu, et qu’elle ne se développe pas aussi rapidement non plus.

Il se transforme en une fine poussière pendant un court instant, se dilatant et se contractant. À l’intérieur de ses lames, un poison mortel capable de décomposer les cellules est sécrété. Aizen est surpris par cette révélation, car Gin réalise maintenant qu’entre le moment où il frappe le cœur d’Aizen et celui où il retire son épée, il a laissé un petit fragment de cette poussière directement dans son cœur. Aizen tente de dire quelque chose, mais Gin lui dit simplement qu’il devrait parler rapidement s’il en a l’intention, car peu importe à quelle vitesse il essaie de parler, il va mourir de toute façon. Gin place alors sa main sur la poitrine d’Aizen et active sa technique meurtrière, Kamishini no Yari. Aizen le maudit tandis que Gin se contente de sourire et lui dit qu’un trou va s’ouvrir dans sa poitrine et qu’il va mourir, mentionnant que c’est ce qu’il a toujours souhaité. Gin observe alors que la poitrine d’Aizen commence à se dissoudre de l’intérieur vers l’extérieur, laissant un trou béant avec le Hōgyoku flottant au milieu.

Gin se prépare à prendre le Hōgyoku, mais Aizen saisit son poignet et le lance, cependant, Gin parvient tout de même à s’échapper. Il contourne un bâtiment voisin et observe le Hōgyoku dans sa main blessée. Soudain, il ressent une explosion de reiatsu intense alors qu’Aizen émerge avec une nouvelle forme. Aizen proclame sa victoire, affirmant que le Hōgyoku volé par Gin lui appartient déjà, qu’il soit en lui ou non. Le Hōgyoku dans la main de Gin commence à briller, ce qui le laisse perplexe. Alors qu’Aizen s’approche, le centre de sa poitrine émet une intense lumière, et Gin se retourne pour le faire face. Aizen le frappe verticalement sur la poitrine.

Le Hōgyoku se désintègre dans la main de Gin et se reconstitue dans la structure en forme de croix au centre de la poitrine d’Aizen. Gin essaie de le saisir, mais Aizen lui attrape le poignet, lui arrache le bras droit et l’empale avec sa lame à travers la poitrine. Aizen déclare alors que la peur est nécessaire à l’évolution, la peur d’être anéanti à tout moment. Il remercie ensuite Gin pour ses efforts, car il a atteint maintenant une existence qui dépasse à la fois les Shinigami et les Hollows. Aizen lance Gin contre un bâtiment voisin. Rangiku arrive indemne et crie son nom, elle le tient dans ses bras et pleure. Alors que Gin s’évanouit, il se convainc qu’il a échoué, car finalement, il n’a pas pu récupérer ce qui lui a été pris, et il est heureux d’avoir pu dire qu’il est désolé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *