Roronoa Zoro, le sabreur émérite des Pirates du Chapeau de Paille, vise à devenir le plus grand sabreur du monde en défiant Dracule Mihawk. Au fil de l’aventure, Zoro manie une variété d’épées disponibles sur https://katanaempire.com/katana-zoro/, certaines ordinaires, d’autres maudites comme le Sandai Kitetsu ou dotées de pouvoirs spéciaux. Sa capacité à s’adapter à n’importe quelle lame le rend redoutable dans tous les combats. Avec l’acquisition récente du sabre Enma, Zoro est plus puissant que jamais, prêt à affronter Mihawk à nouveau dans une bataille épique. Voici tous les katanas de Zoro dans One Piece :

Wado Ichimonji

Depuis ses débuts, Roronoa Zoro ambitionne de devenir le plus grand sabreur en défiant Dracule Mihawk. Il porte le Wado Ichimonji, une lame léguée par son mentor, Koshiro. Cette épée, initialement destinée à son amie d’enfance décédée Kuina, symbolise sa promesse de devenir le meilleur. Zoro la manie toujours, déterminé à vaincre Mihawk et à percer tous ses secrets.

Autrefois manié par Kuina elle est restée avec Zoro depuis le début. c’est le sabre qu’il met dans sa bouche quand il utilise Santoryu. En tant que l’un des 21 grands Meito, Wado Ichimonji possède un pouvoir incroyable.

Les deux Katanas détruit par Mihawk

Zoro, adepte du Style des Trois Sabres, manie ses deux lames originales jusqu’à leur destruction lors de son affrontement avec Mihawk. Bien que leur origine et leur qualité restent floues, leur perte marque un tournant dans la quête de Zoro pour devenir le meilleur sabreur.

Les Épées de Johnny et Yosaku Étaient des Substituts Temporaires

Arc : Arlong Park

Contraint de trouver des remplacements après avoir perdu ses lames, Zoro emprunte temporairement les épées de Johnny et Yosaku pour se battre contre les hommes-poissons. Bien que supérieures à ses anciens katanas, ces lames ne jouent qu’un rôle mineur dans son parcours.

Yubashiri

Arc : Loguetown

Après que Dracule Mihawk ait brisé deux katanas de Roronoa Zoro, ce dernier se retrouve contraint d’acquérir deux nouvelles lames à Loguetown. Parmi celles-ci, Yubashiri se démarque. Offerte par Ipponmastu, un marchand local impressionné par le courage de Zoro quand il lança l’épée maudite Sandai Kitetsu en l’air. Le Yubashiri est réputée faire partie des 50 Meito de Grade Supérieur, bien qu’elle soit moins prestigieuse que Wado Ichimonji.

Yubashiri se révèle être une arme docile, un contraste par rapport à d’autres épées maudites maniées par Zoro. Cependant, sa destinée tragique survient lors de l’appel de Buster à Enies Lobby, où elle est irrémédiablement endommagée par Shu, un capitaine des Marines. Grâce à son pouvoir du Fruit du Démon Sabi Sabi, Shu peut corroder n’importe quel objet, avec une prédilection pour le métal. Zoro rend hommage à Yubashiri après les événements de l’Arc de Thriller Bark, avant de lui trouver un remplaçant adéquat.

Sandai Kitetsu l’épée maudite

Arc : Loguetown

Le Sandai Kitetsu, acquis par Zoro à Loguetown, est une lame redoutable mais maudite. Contrairement à Yubashiri, elle est maudite et réputée pour sa difficulté à être maîtrisée, comme l’a souligné Zoro lui-même. Cette épée, issue de la famille des épées Kitetsu Maudites, est réputée pour sa soif de sang et Zoro la qualifie même de « d’enfant à problème ». Bien que certains prétendent que sa malédiction apporte le malheur à ceux qui la manient, Zoro n’a pas rencontré de problèmes majeurs jusqu’à présent. Son habileté naturelle en tant que sabreur lui a permis de dompter cette lame, qu’il a utilisée lors de l’attaque sur Onigashima contre Big Mom et Kaidou.

Shusui, l’épée de Ryuma

Arc : Thriller Bark

Shusui, un katana légendaire, compte parmi les armes les plus redoutables de l’univers de One Piece. Autrefois manié par le célèbre samouraï Shimotsuki Ryuma, son histoire est teintée de gloire et de mystère. Après le décès de Ryuma, son corps et son épée ont été dérobés par Gecko Moria, un Corsaire de la Mer, pour renforcer son armée de zombies. Le duel entre le zombie de Ryuma et Brook a illustré la puissance de cette lame, même face à un adversaire épuisé.

Considérée comme un Trésor National de Wano, Shusui est finalement offerte à Zoro lors d’une confrontation avec le cadavre réanimé de Ryuma. Cette épée, reconnue comme l’une des 21 Grandes Lames, est surtout célèbre pour sa qualité de Lame Noire. Son échange avec Enma, une autre lame légendaire, scelle le destin de Zoro en tant que sabreur d’élite. Ces armes emblématiques sont réservées aux plus grands guerriers de One Piece, soulignant le potentiel futur de Zoro dans la série.

Lame de Seppuku pour tuer le magistrat corrompu à Wano

Arc : Pays de Wano

Au début de l’Arc du Pays de Wano, Roronoa Zoro se retrouve dans une situation délicate, accusé à tort de meurtre. Confronté à la perspective de se suicider par seppuku, il reçoit une courte lame appelé tanto. Alors qu’il s’apprête à se donner la mort, Zoro est soudain pris d’une sensation étrange, déclarant qu’il « sent le sang ». D’un geste habile, il décoche une lame d’énergie noire-violette qui abat immédiatement le magistrat, déclenchant l’attaque des sbires environnants.

Utilisant cette lame avec une maîtrise impressionnante, Zoro élimine rapidement tous les obstacles sur son chemin, tandis qu’un air de shamisen résonne en arrière-plan. Malgré sa brièveté et sa difficulté de manipulation, Zoro démontre un contrôle remarquable sur cette arme de seppuku. Toutefois, bien qu’il l’imprègne de son haki, Zoro reconnaît que cette lame n’est pas conçue pour le combat. Par conséquent, il évite de se handicaper avec cette arme difficile à manier par la suite.

Enma l’indomptable

Arc : Pays de Wano

Forgée par Shimotsuki Kozaburo et faisant partie des prestigieuses 21 Grandes Lames (ou Meito), Enma était jadis entre les mains du légendaire samouraï Kozuki Oden. Après sa disparition, ses lames ont été héritées par ses enfants. C’est Kozuki Hiyori qui a reçu Enmanommée d’après le dieu japonais de la mort, avant de la confier à Roronoa Zoro, après que ce dernier ait rendu Shusui à Wano.

Enma possède un potentiel de devenir une lame noire, étant une arme d’une puissance redoutable. Elle a la particularité d’extraire le Ryuo, une forme avancée du Haki, de son porteur, ce qui en fait une lame redoutable. Cependant, son utilisation est un défi même pour les plus grands épéistes. En effet, Enma a tendance à absorber tout le Haki de son utilisateur, ce qui la rend incroyablement puissante mais aussi imprévisible.

Cette épée oblige le maître du style des trois sabres à perfectionner sa maîtrise du Haki, car même un simple mouvement peut déclencher une force destructrice inattendue. Lors de son affrontement avec Kaidou, Zoro a commencé à exploiter le Haki des Rois, une manifestation ultime de la volonté, grâce à Enma, signe de son évolution en tant que combattant hors pair.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *